Finconseil.ca inc a été fondé par Jean Guy Gagné en 2015, mais l’histoire de cette évolution remonte à bien plus d’années.

Un parcours qui a commencé le 19 mai 1986

Jean Guy possède plus de 30 ans d’expérience dans le domaine de la finance et du réseautage. Tout au long de sa carrière, il a été conseiller financier, conseiller bancaire, directeur financier, formateur et concepteur d’une plate-forme informatique destinée aux conseillers financiers indépendants.jg petite

Mais durant toutes ces années il avait une idée en tête soit de développer un guichet unique qui viserait un groupe d’individu précis où, par l’intermédiaire d’un réseau de collaborateurs qui auraient la même vision et passion que lui, l’approche serait axée sur les conseils plutôt que sur les produits.

Quelques dates déterminantes

1993, Visionnaire il a développé une approche  d’information innovatrice avec une cassette vidéo intitulé UN REGARD VERS L’AVENIR, qui lui permettait de rejoindre les jeunes familles afin de les sensibiliser à l’importance de l’éducation, entouré d’une équipe de télémarketing et de plusieurs conseillers, ils ont éduqué des centaines de familles à l’importance de mettre de l’argent de côté pour l’éducation des enfants. Aujourd’hui on fait la même chose avec les publicités ciblées de Facebook,  déjà, il ciblait une communauté.

1999, Jean Guy  aimait lire sur la technologie et les tendances informatiques et lors de ces lectures un article dans une revue technologique européenne l’a convaincu de la pertinence du guichet unique pour une communauté et depuis ce temps, il a toujours cherché à trouver sa collectivité.

2004, il récidive en ciblant un marché particulier grâce  avec un concept financier qu’il appela LA STRATÉGIE 3 EN 1, cette stratégie a permis à plusieurs centaines de clients à reprendre le contrôle de leur situation financière et est devenu en 2007 la plateforme initiale du Logiciel POURPLUS, un outil qui a été utilisé par plus de 350 conseillers financiers au Québec, ce qui a eu comme impact d’aider des milliers de personnes.  Mais tu as beau avoir la meilleure équipe et avoir investi des centaines de milliers de dollars, il  a dû se résigner à laisser tomber le développement car cela aurait coûter des milliers de dollars supplémentaires et les ressources n’étaient plus là.

2014, toujours dans sa quête de vouloir créer son guichet unique, il développa une expertise sur le présentéisme relié au stress financier dans les entreprises.

2015, Création de Finconseil.ca inc

Bref, la route n’a pas toujours été facile, il a tombé à quelques reprises mais jamais il n’a dérogé à ses valeurs, à sa vision. Ces amis le voient comme un visionnaire, un précurseur, mais surtout comme un grand passionné du bien-être de l’être  humain.  C’est pourquoi ils l’ont toujours encouragé à poursuivre dans sa mission qu’il s’était donné, qui était de créer son guichet unique.

Tout au long de sa carrière,  il a rencontré des milliers de personnes certains n’ont fait que passé d’autres sont devenus des clients, des amis, des collaborateurs précieux, des personnes ressources, des contacts privilégiés. Aujourd’hui il peut aller n’importe où au Québec et il est certain de ne pas prendre un café seul si l’horaire le permet car il a toujours cherché à entretenir ses relations.

Des rencontres qui apportent des réponses.

2016, il a rencontré dans la même semaine, deux massothérapeutes qui, suite à un accident vivaient un stress financier.

La première était en arrêt de travail pour au moins 3 semaines sans source de revenu,  elle venait de se fracturer un  doigt et devait porter une attelle  qui l’empêchait de faire des massages sans assurance contre la perte de revenu suite à un accident, ne voyant pas d’alternative elle avait trouvé comme solution de faire augmenter sa limite de carte de crédit au cas où, afin de pouvoir respecter ses obligations.

La  seconde s’était fracturé un poignet l’année précédente et avait été en arrêt complet pendant 10 semaines,  comme elle ne détenait aucune assurance invalidité, et n’avait aucune source de revenu, elle a été obligé elle aussi d’utiliser sa carte de crédit afin d’honorer ses obligations et a dû demander l’aide de ses parents à quelques occasions.  Elle estime à 2 ans et demi le temps nécessaire pour rembourser les dettes contractées pour un arrêt de 10 semaines.

Suite à ces 2 rencontres, il contacta plusieurs autres massothérapeutes pour  mieux comprendre et valider certains points,  les réponses obtenues confirment ce qu’il anticipait, les massothérapeutes ont besoin de fins conseils.

2017, plus de 200 massothérapeutes ont été rencontré par Jean Guy,  aussi il a de plus formé plusieurs conseillers dans différentes régions du Québec  sur les besoins particuliers des massothérapeutes.  De plus par ces nombreuses rencontres, il a été en mesure d’identifier de nombreux besoins qui permettront à ces professionnels de grandir davantage autant au niveau professionnel qu’au niveau personnel.

2018 ,  de plus en plus de partenaires proposent des offres ou des programmes exclusifs et ce n’est qu’un début.